Agadir : Pour un journalisme spécialisé

Agadir : Pour un journalisme spécialisé

Agadir : Pour un journalisme spécialisé

Le Centre de Formation Médiatique, relevant de l’Institut de Journalisme et Technologie des Médias (IJTM), a lancé, le 3 Novembre 2019, un projet en forme de sessions de formation dans le journalisme spécialisé. Ce projet a pour objectif de créer une nouvelle dynamique sur la scène médiatique marocaine et de permettre aux journalistes de se familiariser avec les mécanismes de journalisme spécialisé.

La première édition a choisi de cibler la presse spécialisée de secteur agricole et l’agroalimentaire en raison de l’importance économique et sociale de l’information agricole dans la région et au niveau national pour les professionnels, les producteurs et les consommateurs. Cette première session a réussi de créer des ponts entre le corps journalistique et les institutions et établissements de secteur agricole.

A l’ouverture de cette session, M. Mahfoud Ait Salah, Directeur de l’IJTM, a précisé que cette rencontre a pour objet permettre un débat direct entre les journalistes et les institutions et établissements publics et privés. Il a ajouté que ce projet  médiatique est une réponse au droit à l’information dicté par la Constitution de 2011.

Ont pris part à cette première session M. Nordddine Kassa, le Directeur régional de l’ORMVA-SM, M. Abdallah Jrid, le Président de l’ASPAM, M. Benhalima, Directeur de l’AGROTECH, la Directrice régionale de l’ONSSA, M. Fethaoui Azzeddine, Secrétaire régional du SNPM-SM.

L’ensemble des intervenants ont mis l’accent sur l’importance de la communication en tant que moyen de production de l’information. « La communication est une obligation et non pas un choix », a fait savoir N. Kassi. Il a rappelé le rôle joué par la presse dans la participation massive des agriculteurs dans la souscription au projet de dessalement de l’eau de la mer était déterminant.  Dans son intervention, M Jrid a précisé  que l’information est devenue un élément vital mais elle doit être une représentation fidèle et non une information susceptible de nuire à un secteur d’où l’importance de vérifier l’information avant de la diffuser. Pour,  M. Benhalima,  le journaliste doit être un partenaire qui œuvre activement à diffuser des informations intéressantes et qui répondent aux attentes du public.

Au terme de cette rencontre, le Directeur régional de l’ORMVA-SM a déclaré que ses services sont prêts pour d’autres rencontres pour répondre aux besoins des journalistes pour le secteur agricole.

  1. Halimi